R2congo

R2CONGO

Lors de la cérémonie de remise des clés de 30-03-2022, la JicaRdc satisfaite du travail réalisé par le R2Congo pour la mise en œuvre des points relais de proximité de lutte contre les violences basées sur le genre

L’ONG Réseau 2 Congo genre et développement a procédé, ce mercredi 30 mars 2022, à la remise officielle, à Madame la Commissaire Générale en charge du genre , famille et enfants du Gouvernement provincial de la Ville province de Kinshasa, des infrastructures aménagées dans le cadre du projet d’implantation des points relais de proximité pour lutter contre les violences basées sur le genre (VBG).

Financé par l’Agence japonaise de coopération internationale en RDC, (JICA), ce projet initié par le gouvernement provincial de la ville de Kinshasa a été matérialisé par l’ONG R2CONGO recrutée suite à un appel d’offre auquel elle avait satisfait aux exigences par son expérience avérée dans le domaine de lutte contre les violences sexuelles et celles Basées sur le genre.

Ce projet vise à renforcer la lutte contre les VBG dans la communauté en se rapprochant plus de la population.
Il sied de noter que quatre communes bénéficient de ces points relais de proximité notamment Kalamu, Kimbanseke, Limete et Mont Ngafula.

Dans son allocution, Me. Belinda LUNTADILA NZUZI, Présidente du R2Congo, a exprimé sa satisfaction pour la matérialisation de ce projet que son organisation le R2CONGO a mis en œuvre dans un temps record et cela sous son leadership.

Cependant, elle a évoqué certains défis qui se posent face à la continuité de ce projet, il s’agit de la sécurisation des Sites aménagés, l’entretien et les moyens de fonctionnement.

Elle a également souhaité et sollicité des partenaires l’extension de cet important projet dans d’autres communes et provinces de la RDC.

En effet, les 4 points relais de proximité sous la direction des services provinciaux chargés du genre, santé et affaires sociales seront sous la coordination de la Division urbaine du genre, famille et enfant. Ils mèneront des actions préventives auprès de la population afin qu’elle comprenne l’importance de la lutte contre les VBG.

Seront également organisées la prise en charge globale des victimes, des séances de sensibilisation sur la conduite à tenir face aux VBG et la vulgarisation des lois réprimant cette forme de violence.

Pour sa part, le Représentant Résident de la JICA en RDC a salué a sa juste valeur le travail réalisé par le R2CONGO, qui a respecté scrupuleusement le cahier de charges, avant d’exprimer la volonté de son organisme de pouvoir travailler pour l’expansion de ce projet pilote dans d’autres communes ainsi que d’autres provinces.

La Commissaire Générale du genre , famille et enfants, qui a réceptionné la clé de ces infrastructures des mains du représentant de la JICA a exhorté les bénéficiaires à en faire bon usage.

Le Colonel Mimi Bikela qui a réceptionné, en dernière position les clés au nom des bénéficiaires, a félicité le gouvernement provincial ainsi que la JICA pour la réalisation de ce projet qu’ils souhaitent s’étendre dans d’autres provinces.

En effet, la population kinoise estimée à plus de 14 millions d’habitants, ne dispose que de trois centres intégrés de services Multisectoriels (N’djili, Ngaba, et Kintambo) pour la prise en charge des victimes des VBG. Ces centres travaillent en étroite collaboration avec l’unité de la Police Nationale Congolaise chargée de la protection de l’enfant et de la lutte contre les violences sexuelles.

Par ailleurs, ces points relais de proximité réalisés par l’ONG Réseau 2 Congo genre et développement une ONG vont permettre aux agents des affaires sociales, genre, famille et personnes vulnérables de travailler en collaboration avec les Unités de la Police Nationale Congolaise chargées de la protection de l’enfant et de la lutte contre les violences sexuelles.